Investissement locatif : quelques conseils pour les débutants

Pour se lancer dans l’investissement locatif Toulouse, il est primordial de mieux se renseigner, d’avoir certains détails surtout lorsqu’on est débutant. Cet article vous donne des conseils pour réussir ce type d’investissement.

Les précautions à prendre avant d’investir dans l’immobilier

Pour éviter certains risques (difficultés de location, perte de rentabilité etc.) vous ne devez pas vous lancer aveuglément dans une opération d’investissement locatif clé en main improvisée. Le plus important est de bien vous informer et mieux vous renseigner sur divers éléments : le marché locatif, le type de logement, le type de location (vide ou meublé), le choix du locataire (investissement location étudiant, location saisonnière, etc.), le financement et le crédit, le prix du loyer, la gestion locative, la fiscalité et les taxes. L’aspect patrimonial de votre investissement est également important. Cependant, s’il s’agit d’un investissement en couple, vous devez vous renseigner sur le régime juridique de l’achat.

Les biens

Il existe deux catégories de biens sur le marché, le bien neuf et l’ancien. Le bien neuf est plus cher20 à 30 % que le second type de bien et rapporte moins qu’un investissement dans l’immobilier ancien. Un écueil compensé dans une large mesure par des charges moins élevées.

Investissement, que retenir ?

Payez à crédit

L’immobilier locatif vous permet d’acquérir un important patrimoine grâce à l’effet de levier du crédit. Ainsi donc vous deviendrez propriétaire d’un actif qu’on ne peut pas payer aussitôt. Vous n’aurez pas cette possibilité avec un autre placement. Par ailleurs, le loyer versé par le locataire permet de payer en partie le logement.

Effort d’épargne

Vous devez garder de la trésorerie. Car vous pourrez assurer la prise en charge d’éventuels travaux. À titre illustratif, vous devez réparer la chaudière de votre locataire si cette dernière tombe en panne. En cas de vacance locative, vous pourrez payer votre emprunt. Votre budget est défini en fonction de la somme que vous êtes capable de mettre dans votre investissement immobilier.

Avec ou sans apport personnel ?

Pour la réduction ou si possible la suppression de votre effort d’épargne, vous pouvez placer de l’apport personnel dans l’opération. La banque vous accordera un meilleur taux, les intérêts à payer vont diminuer (vous emprunterez moins) et les loyers seront équivalents aux remboursements. Cela sera plus confortable pour vos finances. Ceci étant, vous devez bien préparer votre projet en occurrence le plan de financement. Pour avoir une idée sur les conditions de l’investissement locatif, vous pouvez consulter une plateforme investissement immobilier ou votre banque. Par ailleurs, le recours aux services d’un courtier vous permettra de connaitre la politique et les critères de prêt d’autres établissements financiers.